Bio / Née en 1994 à Privas (FR), Léa Falguère est artiste plasticienne et doctorante en Art et sciences de l'art à l'ULB et à l'Académie Royale des Beaux-Arts de Bruxelles, où elle a été diplômée de l'atelier de dessin.

Contact / falguerelea@gmail.com

"À première vue, le thème autour duquel ces dessins s’organiseraient serait évidemment le corps. On sait comme le critique et certains artistes aiment à thématiser, c’est-à-dire à organiser, à identifier selon les catégories les plus éculées. Pourtant, à y regarder de plus près, ce qu’L. donne à voir et à lire dans ses dessins n’a rien de ce que l’on nomme traditionnellement le corps. Tout n’y est que morceaux, fragments : un désordre de membres, de tissus, de blessures, d’humeurs, et de choses inclassables comme une rougeur ou un rougissement. Aucune unité, aucune intégrité, donc – celles que, d’emblée l’on attribuerait traditionnellement au corps ou à ses parties considérées pour elles-mêmes. Insistants, les dessins témoignent, bien plutôt, d’un morcellement, d’une fragmentation irréductibles et, partant, impossibles à thématiser comme tels, sinon par le biais d’une ressouvenance, de la déliquescence, de la fugacité… d’un récit tout aussi morcelé, fragmenté. Démembré."

Ârash Aminian Tabrizi
Extrait : Léa Falguère, Ârash Aminian Tabrizi, " Dessins - Entre ici et là, la ressouvenance", La part de l'Oeil n°35-36, 2021-22